August 20th, 2017: PSCA Tour Stop 4, Missouri (video)

Hi guys. These past two days have just been unbelievable… After shooting the 10th highest score (102/120) in the PSCA open qualifier round yesterday, I had to go thru the last chance bracket to access to the top 16 finals since I was not a PSCA pro yet. After a first tough match against one of our Laporte Pro Shooters Tyler Encinas, I managed to do the job against Richard Patty and made it to the top 16 finals the day after. It is such an achievement and so much pride to shoot with the World’s very bests.

Bonjour à tous. Ces deux derniers jours ont juste été incroyables… Après avoir pris la 10e place au scratch parmi les tireurs pros américains grâce à un score de 102/120 dans la compétition de qualification au Pro Tour PSCA, j’ai dû passer par les phases de barrages afin d’accéder aux duels des grandes finales, n’étant pour le moment pas un tireur pro. Après un premier match serré avec l’un de nos tireurs pros Laporte, Tyler Encinas, j’ai réussi à faire le job face à Richard Patty et ai ainsi accédé aux finales regroupant les 16 meilleurs. C’est une grande fierté et une belle réussite pour moi d’être invité parmi ce gratin du ball trap mondial.

This second day happened to be even crazier. My first match was against one of the topest and nicest shooters in the industry and friend: Cory Kruse. I managed to win and got into a quarter final match against another of our Laporte Pro Shooters Braxton Oliver who had been shooting really well lately. I was able to pull another win and moved to the semi-finals against the sweetest and most respected shooter in the industry but also the hottest shot in 2016 and a very good friend: Mister Bill McGuire. We had been training together in the afternoon and he had really nicely taken very good care of my gun and cleaned it perfectly so I would feel really confident in my best tool. And I guess today was my day and I managed to win against this great champion and accessed to the finals.

Mais le jour suivant allait s’avérer encore plus fou ! Mon premier match duel du jour me voyait opposé à l’un des plus grands champions et superbe personne s’il en est : mon ami Cory Kruse. Je réussirai à prendre la gagne et me verrai propulser dans un quart de finale contre un autre de nos tireurs pros Laporte : Braxton Oliver, qui est actuellement en très grande forme. Par chance, je réussirai à sortir mon épingle du jeu et parviendrai à atteindre la demi-finale face à un très bon ami, mais surtout un redoutable compétiteur et meilleur tireur américain en 2016 : Monsieur Bill McGuire. Nous nous étions entrainé et échauffé ensemble dans l’après-midi, et, très gentiment, il avait complètement nettoyé mon fusil afin que la confiance en mon outil soit totale en ce soir de gala. La classe des champions ! Et cette journée était sans aucun doute la mienne, car, bien que mal embarqué, je réussirai à prendre une nouvelle fois la gagne sur cet immense champion et accèderai ainsi à la finale.

Tom Seay has been shooting lights out since the beginning of the year and I knew it was going to be a very tough final match. He had won his matches of the day against the last 3 American World FITASC Champions. Unluckily for me, Tom was still on fire in this final. I didn’t shoot it that well, but I wouldn’t have gotten close to what he shot even if I had shot lights out too. Tom, you deserve this win. You were unbeatable tonight. Congrats!

Mais l’histoire voulait que ce soit le jour de Tom Seay. Tom a un niveau de tir impressionnant depuis le début de l’année et plane sur les débats. Je savais que ce serait un match extrêmement difficile, tant la facilité avec laquelle il s’était défait de ses adversaires du jour, tous champions du Monde de Parcours, était déconcertante. Et malheureusement pour moi, Tom était toujours sur le sommet de la vague. Il ne me laissa aucune chance, d’autant plus que je n’ai pas réussi à sortir le grand jeu. Mais même dans un grand jour, je n’aurais pas réussi à accrocher ce Tom là. Imbattable, impressionnant, bravo champion !

Having started to shoot only 3 years ago, I couldn’t imagine being able to shoot at the level I’ve shot this last 2 days without the great support of my wife Cat, kids and family, my employer and sponsor Laporte Group, my other amazing sponsors: Krieghoff for the amazing tool they are providing me with, Krieghoff International for those exceptional new sporting barrels that brought my shooting into another dimension, Riffaut for some great shells (only in France though), Shoot Off glasses for a better vision, Shurley Brothers for my soon to be amazing custom stock, my favorite Weshoot shooting network and my coach Gebben Miles who has been behind me during all those finals. Thank you so much to all of you guys.

Ayant démarré le ball trap il y a 3 ans, je n’aurais jamais imaginé pouvoir tirer au niveau auquel j’ai tiré ces deux derniers jours sans le soutien inconditionnel de mon épouse Cathy, mes enfants et ma famille, mais également mon employeur et sponsor Laporte, et les autres sponsors aussi incroyables : Krieghoff qui met à disposition des fusils incroyables, Krieghoff International qui m’a fabriqué sur mesure des canons hallucinants qui ont amené mon niveau de tir dans une autre dimension, Riffaut pour mes cartouches tant aimées que j’ai hâte de retrouver pour le Monde de Compas (en France uniquement…), mes lunettes Shoot Off pour une vision optimale, le crossier Shurley Brothers pour la fabrication d’une magnifique crosse sur le modèle exact du célèbre Michel Brail, mon réseau Weshoot et mon coach Gebben Miles qui m’a épaulé pendant toutes ces finales. Merci intiment à tous.

And last but not least: this last result fully secures my PSCA Pro Shooter spot for 2018! But for now, let’s head back to France for a few days and shoot the World Compak Sporting Championship in Signes.

Et pour conclure, une bonne nouvelle : ce résultat me permet de valider mon ticket Tireur Pro PSCA pour l’année 2018 ! Mais en attendant, focus sur le Championnat du Monde de Compas Sporting à Signes.

Advertisements

2 thoughts on “August 20th, 2017: PSCA Tour Stop 4, Missouri (video)

    1. C’est certain que la dernière grosse sortie avec un score de 196/200 (100+96) m’a permis d’attaquer les phases qualificatives du Pro Tour en confiance. J’ai d’ailleurs extrêmement bien tiré jusqu’au dernier poste où je lâche 4 plateaux (sur 8) pour finir sur 102/120. Dans les phases barrages et finales, le compteur est remis à zéro et l’esprit barrage me stimule énormément.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s