October 21st, 2016: On my way to Texas…

Thursday, October 20th: as soon as I was out of my favorite personal manager’s office, I could only think about the targets in Texas. All my friends had told me that the Nationals are by far the most impressive and extravagant sporting clays event they had ever been to. I knew I was leaving the day after and needed to pack all my gears: shooting materials and cloth, Krieghoff shotgun, passport, gun permit, regular cloth (both for rainy and hot days), work… My Uber driver was booked to get to the airport and I’d rather leave early because you never know how the LA trafic is gonna be.

Jeudi 20 octobre : dès la sortie du bureau de mon petit manager préféré, je ne tiens plus en place et ne pense qu’à une chose, les tracés texans. Tous mes amis m’ont rabâché la beauté des stands et la difficulté des plateaux, avec pour point d’orgue les Nationals, qui s’avèrent être l’événement le plus impressionnant et extravagant du monde du ball trap. Partant le jour d’après pour San Antonio, il me fallait m’apprêter : matériel et habits de tir, fusil Krieghoff, passeport, passeport d’armes, vêtements, tant pour la pluie que pour la chaleur, travail… J’avais pris soin de réserver mon chauffeur Uber à l’avance et assez tôt afin de parer à toute déconvenue dans les embouteillages californiens.

Friday, October 21st: after a very early conference call with our client in Paris, I finished packing my last gears and got myself and my son ready to go to school. Shower, cloth on, breakfast and back to school. Just enough time to run back home and catch my Uber driver to get to the airport through the heavy trafic. I find this car pool lane idea pretty smart: it allows people who have passengers in their car to drive on a specific faster lane and avoid part of the traffic.

Vendredi 21 octobre : après une conférence téléphonique professionnelle avec la France pour un projet au Vietnam à l’aube, l’heure étaient aux préparatifs avec le petit dernier avant d’aller à l’école (douche, habits, déjeuner et hop, à l’école). Rapidement rentré à la maison, juste le temps d’attraper tous les sacs et valises et de sauter dans mon Uber pour me rendre à LAX à travers les nombreux embouteillages matinaux. Assez astucieux cependant, le système de route en Californie permet d’emprunter une voie spécifique, à gauche, lorsque vous avez un ou plusieurs passagers dans votre véhicule : le Car Pool. Belle initiative qui permet de perdre moins de temps.

More than an hour after leaving home, I got to LAX thru its awful trafic. We were literally stuck in the airport trafic jams for 20 minutes. I checked in my suitcase and my shotgun and passed the customs. I was on a 3-hour direct flight from Los Angeles, California to San Antonio, Texas. A 1.300-mile trip and a 2-hour jet lag!

Une bonne heure après avoir quitter la maison, me voilà arrivé dans l’enfer des embouteillages à l’approche de l’aéroport de Los Angeles. Une vingtaine de minutes pour accéder au bon terminal au milieu de ces bouchons permanents au sein de cet aéroport. Une fois la valise et le fusil enregistrés, la douane passée, en route vers la porte d’embarquement pour un vol direct Los Angeles-San Antonio de 3 heures environ pour 2.000 km, avec 2h de décalage horaire à l’arrivée.

After a bit of wait because a really smart person dropped a whole bottle of perfume into the plane toilets and the crew had to have the maintenance staff fix it, we took off and passed by very various landscapes: sea and drought in California, desert in Arizona and New Mexico, trees and water in Texas.

Après une petite attente à cause d’un individu attardé qui avait laissé échapper une bouteille entière de parfum dans les toilettes de l’avion, erreur qu’il aura fallu faire réparer par les équipes de maintenance, nous avons décollé et sommes passés par des paysages très variés, avec du front de mer et de la sécheresse en Californie, puis du désert pur et dur en Arizona et Nouveau Mexique, pour enfin arrivé sur de la verdure extravagante au Texas.

We landed around 4:50pm in San Antonio, I got my luggage back and went straight to the rental car place. On the way to our AirBnB place, I stopped by Wallmart to get enough shells for my buddies and me to train tomorrow and to get some food to eat in the evening.

Nous avons atterri vers 16h40 à San Antonio, j’ai récupéré mes bagages, puis me suis rendu au point voiture de location. Sur la route de la maison de location AirBnB, petite pause ravitaillement, tant en cartouches pour les copains et moi pour l’entrainement de demain, que pour le diner du jour.

It’s now time to go to bed and try to get some rest before the long day we’ll have tomorrow. I will let you guys visit our small shelter, probably in the next day or so. Tomorrow, we’ll leave pretty early for 74 Ranch where quite a few of the best US pro shooters go train before the big shoots. I’ve heard they throw the best targets in the US…

Se présente maintenant une belle nuit de sommeil dans cette petite bicoque sympathique que je vous présenterai plus en détails dans les prochains jours. Demain, entrainement sur le célèbre stand de 74 Ranch, repère de beaucoup des tireurs pros américains qui viennent s’y entrainer avant les grosses échéances. Il se dit qu’on y trouve les plus belles trajectoires du pays…

 

 

Advertisements

One thought on “October 21st, 2016: On my way to Texas…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s