7 août 2016 : Championnat de France de PC @ Sologne SC (videos)

Chers amis bonjour.

Fraichement arrivé de Los Angeles jeudi soir à 19h30, la nuit fut écourtée par mon décalage d’horloge biologique… Couché 23h30, levé automatiquement à 1h00 pour un départ vers la Sologne avancé à 5h00, les paupières devenaient finalement plus lourdes à l’arrivée. Et oui, on ne se prend pas pour un surhomme avec le décalage horaire. Bref, arrivé le premier sur le parking du Sologne Shooting Club à 6h40 du matin, en même temps que les équipes de Charles qui se sont affairés à préparer la grand-messe annuelle telles de petites fourmis au sein de la fourmilière : nous allions avoir une superbe compétition.

Hello dear friends,

Since I arrived from Los Angeles on Thursday evening 7:30pm, the jet lag hit me bad and I was not able to sleep more than 1h30 in the first night. I then decided to leave home early to head to Sologne Shooting Club where I arrived around 6:40am. I was getting a bit tired there… Charles’ team was getting ready for this mega event: the FITASC Sporting National Championship that was gathering about 600 shooters from all around the country.

J’avais eu vent que les tracés de ce Championnat de France de Parcours de Chasse concoctés par les Maitres Es-Tracés Charles et Patrick étaient particulièrement relevés et que tous les postes ne seraient pas forcément des formalités pour nous, tireurs. Après un petit déjeuner avalé sur place, me voilà en compagnie de mes camarades de planche, dont l’ami Geoffrey, à l’attaque de notre premier parcours, le Perazzi. Pas très en forme, je fais tous les efforts du monde pour essayer de tirer avec fluidité, mais c’est un échec total. Je me sens vide de toute énergie, et en manque total de sommeil, les bâillements rythmant mélodieusement mes tirs hésitants. Je lutte sur le premier poste en ratant trois plateaux, puis chavire au second en en ratant deux de plus, et coule au troisième en en laissant courir trois nouveaux. Un piteux score de 17/25 qui me suivra comme une ombre jusqu’à dimanche… Extrêmement vexé par cette pâle prestation, je m’enferme dans la voiture et parviens à dormir une petite demi-heure et recharger un peu les batteries avant le parcours suivant, le Blaser.

I had heard that the targets would be very challenging and technical because there had been a lot of criticism about last year championship “easy” targets. Charles and Patrick had obviously set really tough targets and running stations would definitely not be easy. I had a quick breakfast there and  started to shoot the Perazzi layout in the first rotation: 8:30am. Everything seemed difficult with the lack of energy and sleep. Even though I was trying to shoot smoothly, it was a total failure. I would drop 3 birds on the first station, then 2 on the second one and finally three on the final one. A very low score (17ex25) that made me very upset with myself. I then decided to take a 30-minute nap in the car and try to retrieve some energy to shoot the next layout: Blaser.

A la vue de la grande complexité des plateaux du premier poste, je me sens défaillir… Je parviens cependant, grâce à ce petit moment de repos, à puiser dans mes ressources et attaque concentré : poste plein. Arrivé sur le second poste, j’estime les plateaux plus accessibles, ce que je confirme sur les simples en faisant le plein. Mais relâchant mon attention que je n’ai plus vraiment la force de contrôler, je laisserai filer trois des quatre plateaux en doublés. Enfin, je parviendrai à fermer le dernier poste pour un score finalement honorable de 22/25. Je ferai ensuite une erreur tactique en dégustant une excellente entrecôte frites préparée avec amour par le chef Christophe. Arrivé sur le troisième parcours du jour, le Laporte, la digestion et le manque de sommeil auront raison de moi… Alors que le parcours est un des plus accessibles de la compétition, je n’arriverai pas à diriger et guider mon canon correctement et essaimerai gaiement les bulles au fil des postes pour sortir à 19/25 sur un parcours qui méritait amplement 22.

I felt kinda dizzy when getting onto the 2nd layout… The targets looked really tough and technical. However, I gathered enough energy and focus to run the first station. I shot the second one pretty well at the beginning but dropped 3 birds out of 4 in the pairs. My focus was not under control anymore… After running the final station, my score was quite good: 22ex25. I would then make a tactical mistake: being hungry, I decided to eat a very nice tenderloin and French fries. The food coma and the lask of sleep would eventually hit me bad and shooting one of the easiest layouts (Laporte) would be a complete nightmare. I would end up shooting a 19ex25 when 22 would have been the least I should have done.

Rentré en boulet de canon à Paris pour une réunion en fin d’après-midi, en essayant de ne pas m’endormir au volant à grands renforts d’air frais et de musique assourdissante, je parviendrai à faire une nuit bien plus longue de… 2h ! Nouveau départ de Paris à 5h du matin, dans les bouchons de départ en vacances, pour une arrivée vers 7h à Courgenou. Attaquant plus tard, à 10h30, sur le parcours FOB, je ferai une prestation mitigée en ratant des plateaux abordables et réalisant notamment un superbe vélo au premier poste. Je termine difficilement sur 21/25. Se présente alors le parcours reconnu pour être difficile sur ce stand du Sologne Shooting Club : la plateforme présentement renommée le parcours Shooting Club. Ratant seulement deux plateaux dans les doublés du premier poste, je sèmerai, entre autres, un plateau facile sur chaque poste restant pour finir sur 20/25. Le dernier parcours du 2nd jour, le Sauer, me verra rater trois tours traversantes, dont un mini, pour boucler sur 22/25 une journée un peu meilleure, mais clairement toujours en dedans.

Right after shooting the last layout of the first day, I had to rush back to Paris for a work meeting. It was really difficult to stay focus on my driving since I felt really really tired and sleepy. However, I managed to sleep only 2 hours at night and once again left home very early, around 5am, to head back to Sologne Shooting Club for the second day despite all the traffic in Paris because of French vacations. I arrived there at 7am but was shooting at 10:30am. I shot FOB layout but I felt weak and tired again 21ex25. I had to shoot the known-to-be most difficult layout there: the Platform that had been renamed Shooting Club layout. I would drop two birds in the first station pairs and one bird on the each remaining station: 20ex25. My last layout of the 2nd day was the Sauer. I would drop three crossing towers on stations 2 and 3: 22ex25 to end up a 2nd day that was more acceptable than my first one, but still not where I expected it to be.

Après avoir finalement réussi à dormir une nuit presque correcte de 5 heures, j’attaque plus confiant ce troisième et dernier jour sur les lignes 1 et 2 : AEB et Peugeot. Sur la première, je fais un premier poste plein malgré la difficulté technique du tracé, puis ne laisse échapper qu’un plateau dans les doublés du second poste avant de me présenter sur le troisième poste, au soleil levant, mais juste à proximité de la tour. Ce beau soleil d’été ne me permettant pas de tirer cette tour traversante, je suis obligé de la tirer fuyante, ce qui me pose généralement des soucis, et ce sera le cas… Je la laisse échapper en simple et en doublé, pour boucler ce parcours à 22/25. Enfin, sur la ligne Peugeot, je lâche (à nouveau) une tour au premier poste, en simple et en doublé, puis bêtement un petit traversard mini au deuxième poste, avant de fermer le dernier poste : 22/25.

After eventually being able to get a decent 5-hour night sleep, I would feel more comfortable and confident in the final day. I had to shoot layouts 1 and 2: AEB and Peugeot. Even though the first station was very tough on the first layout, I would manage to run it and dropped only one bird on the second station. The third station did not look that bad but the rising sun would not allow me to shoot a tower in a crossing position. I had to deal with it as a going away tower that was actually really far and would drop this bird as a single and in a pair: 22ex25. The last layout was great but I dropped an another tower as a single and in a pair on the first station and dropped a crossing midi on the second station: 22ex25 again.

Au final, un score de 165/200 dont je ne peux pas vraiment me satisfaire, car j’ai laissé filer énormément de points le premier jour, et quelques autres le deuxième jour. Ca aurait forcément changé la donne, et j’aurais eu bon espoir de pouvoir m’approcher du podium en S1. De là à détrôner notre champion S1, Didier Dal Barco, qui est sur une superbe saison, je ne pense malheureusement pas, car la marche aurait été vraiment haute. Comme on dit en anglais, “lesson learnt” : ne pas se croire plus fort que le décalage horaire. Sur une prochaine grosse compétition, arriver quelques jours avant en terre locale, et en profiter pour travailler, est indispensable pour assurer une qualité minimum de tir.

I am not quite happy with my final score (165ex200) because I lost a lot of points in my first day because my focus and energy were not here. I dropped a few other points that I should have on the second day too. I think that shooting at my right level would have change the story and I might have gotten closer to the podium but Didier Dal Barco was clearly out of my reach. That is definitely a lesson learnt: I can’t fight nor mess with the jet lag. If I want to shoot with my right ability, I have to touch base a few days before competing. Working shoot come prior to getting involved in the competition if I want to be competitive.

Podium ChFrPC2016

Ce fut malgré tout une superbe compétition tant d’un point de vue sportif qu’organisationnel, où j’ai eu le loisir de saluer tous les amis du ball trap et où les meilleurs tireurs du moment furent récompensés. Bravo à tous les médaillés, avec mention très particulière aux amis Mamat et Baba pour leurs prestations qui clôturent une saison exceptionnelle. Il est maintenant temps, de mon côté, de faire quelques séances de travail parisien, puis de reprendre la route des airs vendredi pour de nouvelles aventures californiennes. Prochaine compétition ce weekend sur le stand de Rahaauge que je ne manquerai pas de vous présenter dans un très prochain article. Bonne semaine à vous tous.

It was definitely a great event both on a sport and organization point of view. I have been able to see my friends and I feel that the current best shooters have been awarded. Congratulations to all shooters who made it to the podiums, especially Mamat and Baba who made it to HOA and RU. I need to get back to work to my Parisian office before heading back to California on Friday morning. My next shoot will be held on Rahaauge Shooting Ground. I will definitely edit a new post about this place and the event. Have a nice week. Cheers.

 

Advertisements

2 thoughts on “7 août 2016 : Championnat de France de PC @ Sologne SC (videos)”

  1. Salut Nico,

    j’adhère vraiment aux vidéos du pool shot avec la Shotkam. Cela peut devenir un très bon moyen d’entrainement pour apprendre de ses erreurs. Très instructif.

    Merci à toi pour tes articles très bien rédigés et qui sont un véritable bonheur à lire.

    Fab

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s