August 29th, 2016 : Coaching session by Gebben Miles (video)

Hi Guys,
My buddy John Fowler had both of us penciled in for a 2-hour shooting lesson with the 2012 FITASC World Champion et Nad Al Sheba 1st Edition winner Gebben Miles. Gebben had been living in Arizona where his dad Tim still manages the great Coyote Springs shooting ground. He had planed a week of lessons in Southern California at Moore n’ Moore and Triple B. I couldn’t miss this awesome opportunity to be taught by one of the best clay shooters in the World!

Bonjour à tous,
Rendez-vous était pris avec mon ami John Fowler pour prendre ensemble deux heures de cours particuliers de perfectionnement avec le Champion du Monde 2012 de Parcours de Chasse et vainqueur de la première édition de l’immense compétition à Dubai Nad Al Sheba, Gebben Miles, originaire de l’état voisin, l’Arizona, où son père mène encore de main de maitres le stand de Coyote Springs. De passage en Californie du Sud, Gebben proposait des sessions de cours pendant plusieurs journées complètes sur les stands de Moore n’ Moore et Triple B Clays. Je n’ai pu m’empêcher de saisir cette occasion rêvée !

29082015 Gebben 02

Even though it was the purpose of my visit at Moore n’ Moore, I felt nicely surprised seeing Gebben Miles walking around the shooting ground car park. As usual, he was really nice and welcoming and I was really choked he knew a lot already about my Californian experiences… He congratulated me about me moving to California for good and about my shooting results here in the US. I was really impressed how professional that felt, and flattering too I must admit! After a short break, we got our stuff ready and started to move to our first station.

Arrivé sur le petit stand de Moore n’ Moore, je fus malgré tout surpris de voir Monsieur Gebben Miles en personne déambuler au milieu des voitures. Toujours aimable, souriant et avenant, il nous accueille et suis alors méchamment surpris qu’il ait suivi de si près mes aventures californiennes : il me félicite d’emblée de mon arrivée en terre américaine et de mes différents résultats ici… Impressionnant de professionnalisme et extrêmement flatteur pour moi, tireur lambda, je le conçois ! Après une petite pause rafraichissement, nous préparons nos affaires et nous voilà partis pour une session de cours avec le Champion du Monde 2012 de Parcours de Chasse.

29082015 Gebben 01

The first stations Gebben picked for us were quite technical and he showed a lot of patience and psychology with both of us. He is an incredibly accurate observer and a very professional coach. He was able to correct the many mistakes John and I made and had us test and use different techniques to provide us with extra tools for our toolbox. He had us precisely work on our visual focus point, hold point and break point and had me deeply think about my pre-shot routine. Actually a complete review of all clay shooting techniques.

Nous attaquons d’office sur des postes techniques, et Gebben fait preuve d’énormément de psychologie, est posé et observateur, perspicace et professionnel avec les compétiteurs que nous sommes. Il corrige nos erreurs et nous fait découvrir des techniques un peu différentes sur certaines trajectoires, pour apporter des cordes supplémentaires à nos arcs de tireurs-instructeurs. Il nous fait également travailler la mise en place précise des point d’accroche visuelle, point d’insertion du fusil et point de casse du plateau sur chaque trajectoire, ainsi que les différentes routines avant-tir. Une revue complète de notre dictionnaire du tireur de ball trap…

I have to say that this coaching session was great and that I learnt a lot from Gebben who is definitely a huge shooter and a great man too. I really think that our work today will help me with my shooting and I guess and hope it will bring me to another level soon. I’ve started to shoot clays about two years and a half ago, on March 1st 2014 and really struggled back then: 5ex25 and 6ex25 on the beginners layout. Time has passed and I have been able to improve my shooting ever since thanks to great world-class shooters I have been lucky enough to shoot with on a regular base: Christophe A., Charles B., Matthieu D., Ed S., Nick H., Andy S. and now Gebben. Thank you so much guys for your help and support!

Au final, une session pleine d’enseignements, qui m’a fait connaitre un peu plus un très grand tireur qui est surtout un grand monsieur, et qui, je pense, me permettra de passer de nouveaux caps dans mon apprentissage du ball trap commencé un certain 1er mars 2014 sur le stand de Brétigny-sur-Orge, où j’avais laborieusement réussi à faire 5/25 et 6/25 sur le parcours d’initiation… Le temps s’est depuis écoulé, mais les grands tireurs que j’ai eu la chance de côtoyer : Christophe A., Charles B., Matthieu D., Ed S., Nick H., Andy S. et maintenant Gebben M., m’ont permis et me permettent d’avancer plus rapidement que si j’avais été seul, perdu dans la nature. Merci à eux !

 

Advertisements

27 août 2016 : Competition @ Triple B (video)

Parti en weekend en famille à Palm Springs, j’avais pris la décision de faire le trajet aller-retour dans la journée de samedi pour venir tirer les compétitions 100 plateaux English et 50 plateaux Super Sporting  sur le stand de Triple B à Los Angeles.

My family and I planed a vacation weekend at Palm Springs, but I had made my decision to drive back to Los Angeles on Saturday to shoot the 2 competitions: 100-target main event and 50-target super sporting event.

Parti de très bonne heure depuis le lien de vacances, après une courte nuit, je me retrouvais sur le stand de la compétition après deux bonnes heures de route, remorque et voiturette de golf attelées au 4×4. Malheureusement, au moment de débarquer la voiturette pour la compétition, panne mécanique et me voilà à faire de la mécanique pendant une petite demi-heure pour finalement attaquer le 50 plateaux sur une belle planche dont Chad Roberts, shooter pro du PSCA. Mon état mental et physique ne me permettront pas de me mettre dans ma bulle, et je lâcherai plusieurs plateaux inratables. Au final, un score de 43/50 qui est loin de ce que j’aurais espéré scorer, avec une très belle performance de Chad Roberts, d’une régularité accablante, et qui prend le scratch avec 49/50.

I had to leave very early on Saturday after a short night sleep and drove for 2 hours to Triple B Clays towing my golf cart. Unluckily I could not start the golf cart when reaching the shooting ground and had to fix it for about 30 minutes. That was definitely not the best conditions to be in my zone when starting the first 50-target super sporting competition even though I had a great squad including the PSCA Pro-Shooter Chad Roberts. My mental and physical condition would not allow me to get into my zone and I missed a few easy targets. My score (43ex50) is far from being good but my squad mate Chad took HOA with 49ex50. Great shooting buddy!

Ce 50 plateaux m’ayant permis de me chauffer et de revenir dans ma bulle, j’attaquerai bien le 100 plateaux English dans la foulée, mais deux postes très techniques me feront grand mal, puisque je lâcherai sur chacun 5 plateaux sur 10… Les 8 autres postes seront tirés à bien meilleur niveau, puisque je ne lâcherai que 2 plateaux sur 80 tirés. Au final, un score de 88/100 un peu en dedans du fait de ces deux postes catastrophiques, même si je gagne ma catégorie (AA) avec 12 plateaux d’avance sur le second, mais seulement une 6e place au scratch. Bravo à Philip E. qui prend la deuxième place dans la catégorie B.

At least this 50-target shoot allowed me to warm up and to get into my zone… I shot the 100-target a lot better except two pretty technical stations where I dropped 5 birds each. But I have dropped only 2 birds out of the 8 other stations (80 targets). My final score (88ex100) is not that great even though I took AA1 with a 12-target margin on AA2, but I finished only 6th overall. Congratulations Philipe E. for taking B2!

On y revient, mais il s’agit d’une nouvelle confirmation de la nécessité d’être physiquement et mentalement au mieux pour frapper au ball trap. Il est donc indispensable, pour moi, de prévoir une logistique compatible avec cet état dans lequel je dois me trouver pour aborder une compétition.

Once again, I got the confirmation that I can’t shoot at my best level when I am not physically and mentally well. It means that I have to plan ahead of time to get ready for the right moment and shoot a competition.

24 août 2016 : Poncé huilé de crosse – Stock finishing

Bonjour à tous,

Depuis mon arrivée en Californie, mes devoirs du jour consistaient en la mise en oeuvre des différentes étapes d’un poncé huilé maison d’une crosse et d’une longuesse. Ayant eu la chance de voir l’Artiste Michel Braille au travail sur ma crosse, je souhaitais apporter une robe digne de ce nom à ce bel ouvrage, l’Artiste n’ayant pas eu le temps de s’en occuper. Après avoir recueilli ses conseils et pris des renseignements complémentaires auprès d’un autre Artiste du bois, ce cher Denis Lallement, et de mon exceptionnel sponsor armurier et monteur sur bois, Laurent Riffaut, je me suis lancé dans ce projet de longue haleine.

Hi Guys,

Ever since I settled in California, I have being working on my stock and fore-end home-made finishing. I have been lucky to have my stock made probably by the best stock maker in France and I did not want to ruin his job. I followed his advice and got even more advice from other Wood Masters: Denis Lallement and my great sponsor Laurent Riffaut. Then I decided to start working on this nice but pretty long project.

Crosse Krieghoff K80

En effet, même si on ne consacre que 10 à 20 minutes par jour, selon les phases, pour un poncé huilé de crosse, le nombre (variable) de passes au ponçage et le nombre de passes à l’huile de lin (12 à 14) espacées de 24h pour laisser un temps de séchage suffisant, porte le planning du projet à 3 semaines… La liste du matériel est assez simple et on s’en sort aisément pour moins de 50 Euros tout compris.

Even if there is not a huge amount of work every day, you still have to spend around 10 to 20 minutes depending on the phases of the stock finishing. You need to apply 12 to 14 layers of linseed oil when sanding the wood as a preparation and in between. You need to let the wood dry for 24 hours between two layers of linseed oil. With all these different phase, the project takes about 3 weeks. The material you need in not that expensive: around $50-60.

Voici les différentes étapes détaillées dans les vidéos ci-après :

  • décapage du vernis de la crosse et de la longuesse par application de décapant ;
  • ponçage grossier puis fin de la crosse et de la longuesse (papier de 120 à 600) ;
  • entre les ponçages fins, mouiller les bois avec un filet d’eau pour faire ressortir les pores du bois ;
  • boucher ces pores avec un bouche-pores cellulosique appliqué au papier de 600 ;
  • application des 12 couches d’huile de lin à la mèche de coton puis à la laine d’acier 000 ;
  • application de la couche finale (huile de lin et siccatif) en finition.

Here are the different phases of our project:

  • Remove the existing varnish by applying chemicals on the stock and fore-end;
  • Sand the stock and fore-end (sand paper N.120 to 600);
  • Between the sanding processes, make the wood wet to get the wood lines out;
  • Plug the wood hole with a special product that you apply with sand paper N.600;
  • Apply 12 layers of linseed oil;
  • Apply the final layer of linseed oil with some drier mixture.

Il est très important de respecter un temps de séchage qui varie en fonction de la météo et de l’hygrométrie, afin que le bois ait le temps de “boire” l’huile avant le passage de la couche suivante. Lors des couches suivantes, l’application à la laine d’acier permet de rectifier les imperfections sur le bois.

It is really important to keep some time for the wood to dry properly. This time might vary with the weather and the air humidity. The wood needs to suck all the linseed oil before getting to the next layer. When applying a new layer, it is also possible to softly sand the wood with the linseed oil.

1ère vidéo : Décapage, ponçage de la crosse et de la longuesse
1st video: Varnish removal, sanding of the stock and fore-end

2e vidéo : Ponçage fin et application des premières couches d’huile de lin
2nd video: Fine sanding and first layers of linseed oil

3e vidéo : Finitions et remontage de la crosse et de la longuesse
3rd video: Final layers and putting the shotgun parts back together

(bientôt en ligne sur ma chaine Youtube – soon to be posted on my Youtube channel)

A vos outils ! Guys, try that out!

21 août 2016 : Competition @ Redlands Shooting Park

En ce dimanche légèrement nuageux sur la Californie du Sud, il me tenait à coeur de confirmer le bon résultat de la veille à Moore n’ Moore et de conjurer le mauvais sort de la semaine précédente. Parti de bonne heure afin d’éviter les éventuelles grosses chaleurs à l’approche de midi, j’attaquais avec un seul collègue de planche, Philip Escalette, à la sonorité fortement franchouillarde…

This Sunday morning was just perfect in terms of weather since it was a bit cloudy and not that hot. I was eager to shoot well again after the good result I had at Moore n’ Moore the day before and the awful result I had at Raahauges the week before. In order to shoot in the best conditions, my squad mate Philip Escalette and I decided to jump from one station to another with our golf cart so we would not loose time lining up.

Sautant d’un poste à l’autre pour éviter l’attente grâce à la voiturette de golf et parce qu’autorisé en English Sporting, nous bouclions la compétition en 1h30. Je laisserai filer deux plateaux sur deux postes en particulier, et en sèmerai quelques autres pour boucler sur un score satisfaisant de 92/100. Comme à leur habitude sur le stand de Redlands Shooting Park, la compétition est composée de 10 postes sur lesquels nous tirons 5 fois un doublé. Difficile d’un point de vue concentration car il faut maintenir son attention sur 5 doublés identiques. Par ailleurs, 7 postes sont plutôt accessibles, et 3 sont assez, voire très sélectifs, pour départager les récalcitrants compétiteurs.

We were able to start shooting the competition at 8:30am and ended up at 10am before the heat. I dropped 2 birds on 2 challenging stations and one bird on some other stations. My final score (92ex100) allows me to be High Gun, and my friend John Fowler finishes Runner-Up with 89. The 3rd overall shooter scores 84. As usual, Redlands team set up 100 targets over 10 stations. It’s pretty difficult in terms of mental game because you have to shoot 5 times the same pair on each station… And 70% were soft targets, but 30% were a lot more challenging to allow competitive shooters to enjoy it too.

Ce score me permet de prendre la gagne une nouvelle fois, ici à Redlands, avec mon ami John Fowler qui s’empare de la 2e place au scratch à 89, le troisième étant relégué à 84. Une prestation dont je suis très content, et qui me permet de boucler un weekend satisfaisant d’un point de vue compétitif. Par ailleurs, ces résultats sportifs m’offrent une mise en lumière vraiment appréciable pour la communication de mon activité naissante d’instructeur de tir NSCA. Les premières retombées se font d’ailleurs déjà sentir… Bonne semaine à vous.

I am really happy with my shooting on this Sunday but over the weekend too. These latest results here in California allow me to get more communication coverage which is really much appreciated for my NSCA Shooting Instructor activity. And I am starting to feel the consequences of this nice attention here. Have a nice week, guys.

20 août 2016 : Compétition @ Moore n’ Moore (video)

20160822 Photo 04

Il était important ce weekend de retrouver des sensations sur les terrains de ball trap californiens après la contre-performance du weekend dernier où, de retour de Paris, je n’avais pas su tirer mon épingle du jeu. Après une semaine de remise dans le bain, sur des décors de plages californiennes, et un entrainement sérieux mercredi à Raahauges avec mon ami Galang et mon fiston, j’avais une forte envie d’en découdre. J’avais également effectué un petit achat incontournable pour les tireurs et les instructeurs, ici aux Etats-Unis, et que mon fils ne se lasse pas de conduire…

I was really eager to get back into my shooting since the previous weekend had been a disaster. Being back from Paris only one day before competing was too hard for me to be competitive at that level. After a nice week being back into Californian life and a great hard working training with Galang and my son at Raahauges on Wednesday, I couldn’t wait to be back into the competition mood. Within this week I had to go shopping and find what seems to be really compulsory here as a shooter and as an instructor: a golf cart.

20160822 Photo 03

Première compétition du weekend, un 100 plateaux sur le stand de Moore n’ Moore, au nord de Los Angeles. N’ayant pas effectué de demande particulière pour le tirage au sort, j’avais la chance de me retrouver sur la planche de Brad Sutton, l’un des plus gros tireurs californiens, qui avait brillamment pris le scratch à Raahauges le week-end dernier. Je démarrais gentiment, laissant un plateau sur chacun des 5 premiers postes, mais restais au contact de Brad, qui tirait mieux sur cette première partie. Bien dans le bain sur les postes intermédiaires, je reprenais le terrain perdu sur de grands plateaux, et nous arrivions sur 90/100 sur le dernier poste de la compétition. Malheureusement, il réussissait bien mieux ce dernier poste, faisant le plein et me laissant sur le tarmac à -3.

The first competition of the weekend was a 100-sporting target shoot at Moore n’ Moore, North Los Angeles. I did not request to be in any particular squad but I was lucky to join Brad Sutton’s squad. Brad is one of the best California State shooters and was last weekend’s HOA at Raahauges, but I did not get a chance to know him yet. I was dealing with the first five stations OK and stayed pretty close to Brad. I kept up in the middle stations and shot really well on stations with long targets where others struggled a bit. Brad and I reached the final station tied up on 90. Brad ran the last station to take HOA and I dropped 3 birds on it: 87ex100. 

Au final, Brad Sutton prend donc le scratch à 90, et je termine deuxième ex aequo avec mon ami John Fowler contre qui j’avais barré deux semaines auparavant. Re-belote ! Nous repartons sur un barrage pour la 2e place au scratch et ne parviendrons à nous départager ni sur le premier poste : 8/10 pour tous les deux, ni sur le second : 7/10 pour tous les deux. Enfin, sur un troisième poste vraiment reculé pour faire la différence, je parviens à sortir le grand jeu : 10/10 et prendrai la gagne. Je termine donc avec un score de 87/100 à la 2e place au scratch. Je suis globalement satisfait de cette prestation, mais une meilleure gestion de mon dernier poste de la compétition m’aurait au moins évité un barrage pour la 2e place, et m’aurait peut-être permis d’accrocher un barrage pour la 1ère…

Brad is HOA (again) and I finish Runner-Up after an intense shoot off with my friend John Fowler, as we did a couple of weeks before. We shot exactly the same on the first and second stations and I had to really shoot my best on the last station (10ex10) to win the shoot off and finish Runner-Up. What a tough competitor you are, John! I am satisfied with my shooting at Moore n’ Moore, but think I could have done better on my competition’s last station…

Moore n Moore

Merci à Dennis Gerasimenko d’avoir filmé ce beau moment qu’était le barrage contre John Fowler.

Thank you very much, Dennis Gerasimenko, to record the whole breathtaking shoot off we had with John Fowler.

14 août 2016 : Compétition à Raahauge Shooting Ground

Première belle désillusion en Californie depuis mon installation mi-juillet… De retour de France vendredi en fin d’après-midi, après un championnat de France très mitigé, je faisais le choix d’attaquer tambour battant avec une belle compétition où la fleur des tireurs sud-californiens se retrouvait. Fraichement rentré, toujours dans mon décalage horaire de 9 heures et après un voyage de plus de 11 heures,  je savais que la journée de dimanche allait être compliquée, mais ne désespérais pas de “faire un coup”.

I just had my first disappointment since I moved into California mid-July… I flew back from France on Friday and arrived home by the end of the day. My journey in France was not very successful in terms of shooting results at our French National Championship. When heading home, I decided to compete immediately in order to get into a new challenge. However, I was still completely jet lagged and tired from my 11-hour flight. I know that Suday shoot would not be as easy and smooth as expected.

Raahauge3

Le stand de Raahauge se trouve à une bonne demi-heure de Los Angeles, et de ma base, dans la campagne poussiéreuse de Corona. Les plateaux y sont généralement très techniques, et les scores sont globalement pas très élevés, avec des scratchs autour de 88-90. Attaquant avec une très belle planche, dont mon ami Galang, champion de Californie en titre, je sentais que la journée allait être très longue, manquant de réflexes et d’énergie sur tous les plateaux dès  la chauffe. J’attaquerai le premier poste, et sur 3 doublés raterai 5 plateaux… Le reste fut une hécatombe également, à l’inverse de mon collègue de planche qui tirera son épingle du jeu, parvenant à attraper la seconde place au scratch à 87, le premier, Brad Sutton, ayant admirablement tiré à 91.

Raahauge Shooting Ground is located about half an hour from Los Angeles and my place. The landscape is pretty desert and dusty but the targets are usually quite challenging. HOA often scores high 80s. I was lucky enough to joint my friend Galang’s squad and shot with great and good shooters. I had an obvious lack of energy and feelings and already missed 5 targets out of 6 on the first station. I struggled on the other stations too and was only able to run one station out of 15… My friend Galang shot quite decently and finished Runner Up with 87ex100. HOA was Brad Sutton with 91ex100 which was an awesome score considering the layout.

Raahaugue1

Je finirai donc sur un faible 73/100 qui me placera dans le ventre mou du classement. Après de grosses prestations ici, en Californie, depuis mon emménagement, avec 5 compétitions tirées, 4 scratch et une 2e place au scratch, le dur retour à la réalité est arrivé : le Championnat de France et cette compétition me ramènent sur terre. Je n’ai pas su me gérer physiquement pour tirer le maximum de moi-même. Il me faut donc maintenant travailler pour atteindre la régularité qui fait la marque des grands tireurs. Et, même si je le savais déjà, une fraicheur physique et mentale m’est absolument indispensable pour bien tirer, c’est maintenant une certitude.

My final score is only 73ex100. After my first results here in California (4 as HOA and 1 as RU within 5 competitions), this result and the one in France brought me back on Earth: I have not been able to manage myself on a physical point of view. I need to get back to work and train to always be there. Even if I thought about it earlier, I am now sure that I can’t shoot properly if I’m not fresh physically and mentally.

Raahauge2

Il ne me reste plus qu’à concilier travail professionnel et entrainement sur site d’ici le weekend prochain pour arriver plein de fraicheur physique et mentale et prendre ma revanche à Moore n’ Moore. D’ici là, je vous souhaite à tous une excellente semaine et, petit secret lâché pour ceux qui me lisent jusqu’au bout, je suis en train de vous concocter une petite vidéo de la mise en oeuvre d’un poncé huilé de crosse, fait maison avec les conseils avisés de ce cher Denis L.

This week will be busy both working and training in order to get ready for the competition at Moore n’ Moore next weekend. Have a nice week at work, guys. Here is a small secret for the ones who read me up to the end: I am preparing a tutorial video about homemade stock finishing. Thank you for your advice, Denis L.

Crosse Krieghoff K80

10 août 2016 : Entrainement @ La Cerisaille (video)

Petite après-midi de retrouvailles entre copains après le Championnat de France à Courgenou et avant le retour à la maison, en Californie. A cette occasion, Olivier, en famille, et Philippe me rejoignaient sur le stand de la Cerisaille, chez les Dulary, et c’était une nouvelle occasion de tester plus longuement la Shotkam…

My buddies and I decided to gather at La Cerisaille Shooting Ground for a training session. It was a way to relax after the National Championship and a last session before I head back to the United States. Olivier with his family and Philippe joined me there and I got to test and use my Shotkam again.

7 août 2016 : Championnat de France de PC @ Sologne SC (videos)

Chers amis bonjour.

Fraichement arrivé de Los Angeles jeudi soir à 19h30, la nuit fut écourtée par mon décalage d’horloge biologique… Couché 23h30, levé automatiquement à 1h00 pour un départ vers la Sologne avancé à 5h00, les paupières devenaient finalement plus lourdes à l’arrivée. Et oui, on ne se prend pas pour un surhomme avec le décalage horaire. Bref, arrivé le premier sur le parking du Sologne Shooting Club à 6h40 du matin, en même temps que les équipes de Charles qui se sont affairés à préparer la grand-messe annuelle telles de petites fourmis au sein de la fourmilière : nous allions avoir une superbe compétition.

Hello dear friends,

Since I arrived from Los Angeles on Thursday evening 7:30pm, the jet lag hit me bad and I was not able to sleep more than 1h30 in the first night. I then decided to leave home early to head to Sologne Shooting Club where I arrived around 6:40am. I was getting a bit tired there… Charles’ team was getting ready for this mega event: the FITASC Sporting National Championship that was gathering about 600 shooters from all around the country.

J’avais eu vent que les tracés de ce Championnat de France de Parcours de Chasse concoctés par les Maitres Es-Tracés Charles et Patrick étaient particulièrement relevés et que tous les postes ne seraient pas forcément des formalités pour nous, tireurs. Après un petit déjeuner avalé sur place, me voilà en compagnie de mes camarades de planche, dont l’ami Geoffrey, à l’attaque de notre premier parcours, le Perazzi. Pas très en forme, je fais tous les efforts du monde pour essayer de tirer avec fluidité, mais c’est un échec total. Je me sens vide de toute énergie, et en manque total de sommeil, les bâillements rythmant mélodieusement mes tirs hésitants. Je lutte sur le premier poste en ratant trois plateaux, puis chavire au second en en ratant deux de plus, et coule au troisième en en laissant courir trois nouveaux. Un piteux score de 17/25 qui me suivra comme une ombre jusqu’à dimanche… Extrêmement vexé par cette pâle prestation, je m’enferme dans la voiture et parviens à dormir une petite demi-heure et recharger un peu les batteries avant le parcours suivant, le Blaser.

I had heard that the targets would be very challenging and technical because there had been a lot of criticism about last year championship “easy” targets. Charles and Patrick had obviously set really tough targets and running stations would definitely not be easy. I had a quick breakfast there and  started to shoot the Perazzi layout in the first rotation: 8:30am. Everything seemed difficult with the lack of energy and sleep. Even though I was trying to shoot smoothly, it was a total failure. I would drop 3 birds on the first station, then 2 on the second one and finally three on the final one. A very low score (17ex25) that made me very upset with myself. I then decided to take a 30-minute nap in the car and try to retrieve some energy to shoot the next layout: Blaser.

A la vue de la grande complexité des plateaux du premier poste, je me sens défaillir… Je parviens cependant, grâce à ce petit moment de repos, à puiser dans mes ressources et attaque concentré : poste plein. Arrivé sur le second poste, j’estime les plateaux plus accessibles, ce que je confirme sur les simples en faisant le plein. Mais relâchant mon attention que je n’ai plus vraiment la force de contrôler, je laisserai filer trois des quatre plateaux en doublés. Enfin, je parviendrai à fermer le dernier poste pour un score finalement honorable de 22/25. Je ferai ensuite une erreur tactique en dégustant une excellente entrecôte frites préparée avec amour par le chef Christophe. Arrivé sur le troisième parcours du jour, le Laporte, la digestion et le manque de sommeil auront raison de moi… Alors que le parcours est un des plus accessibles de la compétition, je n’arriverai pas à diriger et guider mon canon correctement et essaimerai gaiement les bulles au fil des postes pour sortir à 19/25 sur un parcours qui méritait amplement 22.

I felt kinda dizzy when getting onto the 2nd layout… The targets looked really tough and technical. However, I gathered enough energy and focus to run the first station. I shot the second one pretty well at the beginning but dropped 3 birds out of 4 in the pairs. My focus was not under control anymore… After running the final station, my score was quite good: 22ex25. I would then make a tactical mistake: being hungry, I decided to eat a very nice tenderloin and French fries. The food coma and the lask of sleep would eventually hit me bad and shooting one of the easiest layouts (Laporte) would be a complete nightmare. I would end up shooting a 19ex25 when 22 would have been the least I should have done.

Rentré en boulet de canon à Paris pour une réunion en fin d’après-midi, en essayant de ne pas m’endormir au volant à grands renforts d’air frais et de musique assourdissante, je parviendrai à faire une nuit bien plus longue de… 2h ! Nouveau départ de Paris à 5h du matin, dans les bouchons de départ en vacances, pour une arrivée vers 7h à Courgenou. Attaquant plus tard, à 10h30, sur le parcours FOB, je ferai une prestation mitigée en ratant des plateaux abordables et réalisant notamment un superbe vélo au premier poste. Je termine difficilement sur 21/25. Se présente alors le parcours reconnu pour être difficile sur ce stand du Sologne Shooting Club : la plateforme présentement renommée le parcours Shooting Club. Ratant seulement deux plateaux dans les doublés du premier poste, je sèmerai, entre autres, un plateau facile sur chaque poste restant pour finir sur 20/25. Le dernier parcours du 2nd jour, le Sauer, me verra rater trois tours traversantes, dont un mini, pour boucler sur 22/25 une journée un peu meilleure, mais clairement toujours en dedans.

Right after shooting the last layout of the first day, I had to rush back to Paris for a work meeting. It was really difficult to stay focus on my driving since I felt really really tired and sleepy. However, I managed to sleep only 2 hours at night and once again left home very early, around 5am, to head back to Sologne Shooting Club for the second day despite all the traffic in Paris because of French vacations. I arrived there at 7am but was shooting at 10:30am. I shot FOB layout but I felt weak and tired again 21ex25. I had to shoot the known-to-be most difficult layout there: the Platform that had been renamed Shooting Club layout. I would drop two birds in the first station pairs and one bird on the each remaining station: 20ex25. My last layout of the 2nd day was the Sauer. I would drop three crossing towers on stations 2 and 3: 22ex25 to end up a 2nd day that was more acceptable than my first one, but still not where I expected it to be.

Après avoir finalement réussi à dormir une nuit presque correcte de 5 heures, j’attaque plus confiant ce troisième et dernier jour sur les lignes 1 et 2 : AEB et Peugeot. Sur la première, je fais un premier poste plein malgré la difficulté technique du tracé, puis ne laisse échapper qu’un plateau dans les doublés du second poste avant de me présenter sur le troisième poste, au soleil levant, mais juste à proximité de la tour. Ce beau soleil d’été ne me permettant pas de tirer cette tour traversante, je suis obligé de la tirer fuyante, ce qui me pose généralement des soucis, et ce sera le cas… Je la laisse échapper en simple et en doublé, pour boucler ce parcours à 22/25. Enfin, sur la ligne Peugeot, je lâche (à nouveau) une tour au premier poste, en simple et en doublé, puis bêtement un petit traversard mini au deuxième poste, avant de fermer le dernier poste : 22/25.

After eventually being able to get a decent 5-hour night sleep, I would feel more comfortable and confident in the final day. I had to shoot layouts 1 and 2: AEB and Peugeot. Even though the first station was very tough on the first layout, I would manage to run it and dropped only one bird on the second station. The third station did not look that bad but the rising sun would not allow me to shoot a tower in a crossing position. I had to deal with it as a going away tower that was actually really far and would drop this bird as a single and in a pair: 22ex25. The last layout was great but I dropped an another tower as a single and in a pair on the first station and dropped a crossing midi on the second station: 22ex25 again.

Au final, un score de 165/200 dont je ne peux pas vraiment me satisfaire, car j’ai laissé filer énormément de points le premier jour, et quelques autres le deuxième jour. Ca aurait forcément changé la donne, et j’aurais eu bon espoir de pouvoir m’approcher du podium en S1. De là à détrôner notre champion S1, Didier Dal Barco, qui est sur une superbe saison, je ne pense malheureusement pas, car la marche aurait été vraiment haute. Comme on dit en anglais, “lesson learnt” : ne pas se croire plus fort que le décalage horaire. Sur une prochaine grosse compétition, arriver quelques jours avant en terre locale, et en profiter pour travailler, est indispensable pour assurer une qualité minimum de tir.

I am not quite happy with my final score (165ex200) because I lost a lot of points in my first day because my focus and energy were not here. I dropped a few other points that I should have on the second day too. I think that shooting at my right level would have change the story and I might have gotten closer to the podium but Didier Dal Barco was clearly out of my reach. That is definitely a lesson learnt: I can’t fight nor mess with the jet lag. If I want to shoot with my right ability, I have to touch base a few days before competing. Working shoot come prior to getting involved in the competition if I want to be competitive.

Podium ChFrPC2016

Ce fut malgré tout une superbe compétition tant d’un point de vue sportif qu’organisationnel, où j’ai eu le loisir de saluer tous les amis du ball trap et où les meilleurs tireurs du moment furent récompensés. Bravo à tous les médaillés, avec mention très particulière aux amis Mamat et Baba pour leurs prestations qui clôturent une saison exceptionnelle. Il est maintenant temps, de mon côté, de faire quelques séances de travail parisien, puis de reprendre la route des airs vendredi pour de nouvelles aventures californiennes. Prochaine compétition ce weekend sur le stand de Rahaauge que je ne manquerai pas de vous présenter dans un très prochain article. Bonne semaine à vous tous.

It was definitely a great event both on a sport and organization point of view. I have been able to see my friends and I feel that the current best shooters have been awarded. Congratulations to all shooters who made it to the podiums, especially Mamat and Baba who made it to HOA and RU. I need to get back to work to my Parisian office before heading back to California on Friday morning. My next shoot will be held on Rahaauge Shooting Ground. I will definitely edit a new post about this place and the event. Have a nice week. Cheers.

 

31 juillet 2016 : Mulligun 400 competition @ Moore n’ Moore

Dernière compétition avant le retour en France et le Championnat de France de Parcours de Chasse à Courgenou, mais également, lendemain d’une compétition où j’avais laissé beaucoup d’influx pour faire un bon résultat. Parti de bonne heure pour avoir le temps d’attraper en passant un petit déjeuner léger dont les Américains ont le secret gastronomique, je retrouve un compère sur place, à Moore n’ Moore, pour attaquer la compétition.

This Mulligun 400 Shoot was my last competition before heading back to France and take part in our French FITASC Sporting National Championship. It was also the next day after having competed at my highest level and I had used a lot of my energy in this shoot. I left my house quite early this morning since I had planed to grab a hugely non-dietetic breakfast on my way to Moore n’ Moore shooting ground. My buddy Alec and I were supposed to meet at the ground for the shoot.

Mulligan 3

Nous attaquons sur un poste compliqué, le poste 10, proposant deux traversards en surplomb, que je jugerai mal au premier abord et laisserai filer par deux fois le second plateau. Je gèrerai bien les prochains postes, très techniques également. Après avoir passé correctement les postes intermédiaires, je buterai sur les deux quasi-derniers postes (7 et 8) sur lesquels je laisserai filer 6 plateaux…

We started to shoot station 10 that was very technical: 4 true pairs with 2 right to left crossers. My first eyesight was not good enough and I dropped twice the second bird. I shot the next stations better even though they were really technical too. After having shot there regular stations correctly, stations 7 and 8 have given me a real hard time: I dropped 6 birds on them…

Mon score du jour, à 83/100, n’est pas pleinement satisfaisant du fait d’une fin en queue de poisson, mais la chance me souriant en ce moment, aucun autre tireur au-dessus de 83 : nous serons donc 3 pour le barrage pour la première place au scratch. L’un de mes deux compétiteurs ayant déclaré forfait, me voilà aux mains avec ce grand tireur et instructeur John Fowler qui, gagnant le toss, décide de tirer le premier. On nous propose un beau doublé simultané avec un fuyant montant très rapide partant à environ 30 mètres du poste et un looper droite gauche passant à 40-45 mètres. John attaque et score 4/8. A mon tour, j’attaque, et bien dans ma bulle, avec la pression stimulante que j’adore, je ferai le plein à 8/8 et prendrai donc la première place au scratch.

I am not that satisfied with my final score (83ex100) even though I got lucky that nobody shot higher than that. 2 other shooters and I scored 83 and had to gather for a shoot-off. Since one shooter was missing, this great shooter and instructor John Fowler and I had to compete against each other to get a winner. The true pair was a rising and outgoing trap and a right to left looper. John won the toss and decided to start shooting. He scored 4ex8. I was fully focused on my shoot and I love this sort of pressure… I ran the shoot off (8ex8) and won HOA. 

Au final, ce fut laborieux, mais la poussée d’adrénaline due au barrage m’a fait repartir du bon pied pour assurer cette première place au scratch. Au programme de la semaine, un petit entrainement mardi, sans doute à Triple B Clays dont je suis devenu membre, pour peaufiner et retrouver mon tir non épaulé, puis direction LAX mercredi soir pour attraper un avion pour Paris CDG où j’arriverai jeudi soir avant de prendre la route pour la Sologne. Vive le décalage horaire !!!

I would say that this competition has been a bit of struggle but the shoot off pull me back into my intense focus. I am really happy I was able to secure HOA this way. This week, I am planning to go train on Tuesday at Moore n’ Moore since I just became one of their members. I’ll head to LAX on Wednesday evening to catch my plane to Paris where I should arrive on Thursday evening local time. Then I’ll drive to Sologne to start competing the morning after… I must love jet lag, right?